mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  jmvdbk le 30/4/2015, 13:04

il a l'inspiration, le bougre, ça va être un récit d'anthologie !
avatar
jmvdbk
Administrateur

Nombre de messages : 6103
Localisation : Buis 06.51.22.98.27
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://la-berlue.fr/

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  clou de base le 30/4/2015, 23:37

Jiji "les dents longues", nico "the hunter"...
& Did "the observateur",  
avatar
clou de base

Nombre de messages : 1105
Localisation : Aubres 0645632686
Date d'inscription : 03/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 1/5/2015, 00:34

Le parapentiste atteint du virus susdit n’hésite pas a se projeter en grand et il a raison le bougre ça coute pas cher ! et nos objectifs étaient pas moins voir Grenoble, ou Briançon, poser au lac d’Annecy ou a Monetier les bains, exploser les comptes de la CFD… bon, les vrai objectifs étaient bien plus simple et pour commencer : NE PAS ALLER AU TAS… Essayer de se concentrer mentalement et s’échauffer physiquement avant le départ (comme étant formulé dans le très bon article sur le mental….) pour rentrer dans le vol des le décollage, mon barreau d’accélérateur m’empêchai une fois sur deux de rentrer sereinement dans mon cocon, j’ai quelque jour avant solutionner le problème en cousant un morceaux de scratch (ça paraît rien, mais le simple fait de l’avoir enfin fait alors que je devais le faire depuis un moment m’a apporté quelque point de confiance) / Arriver a lâcher les commandes pour parler en radio et pouvoir boire (pas de Camel bag) / Arriver a se décontracter pour pouvoir se réchauffer les mains et apaiser les tensions (coude droit) / Penser a utiliser l’accélérateur au mieux / Piloter au C lors des transitions ou dans des moments de prospection calme et quand même voir Gap…
Finalement rien de bien original, que des petits objectifs que l’on s’assigne consciemment (c’est bien)ou inconsciemment (ça c’est moins bien), avec ce P… de sacré vol j’ai eu la chance et le temps de travailler consciemment tous ces objectif, et même de profiter pleinement des paysages. Plus le temps passai plus j’accumulais de la sérénité, j’étais a la fois dans et spectateur de mon vol, avec un regard à la fois lucide et détachée, mon conscient et mon subconscient se passaient le relais de façon ordonné, enfin voilà c’était un vol habité et c’était bien moi qui l’habitai, même si j’avais du mal à croire que je réalisais ce vol qui n’en finissais pas.
J’ai une fois eu l’occasion de faire la longue transition vers le massif de St Genis de bien plus bas, avec 3000 au compteur je me sens tranquille, je fais une annonce radio pas de réponse de Marco et Peter ni de personne d’ailleurs, elle me répond juste un message de batterie a sec alors qu’elle était bien chargé, putain de radio Chinoise me voilà tout seul. De loin, j’aperçois une seule voile, elle est verte, je la connais pas et elle sur le pilier Ouest, je suis maintenant sur que Peter et Marco on choisi l’option antenne de Beaumont / Serres. Arrivant encore assez haut sur le relief je le longe en direction de la voile verte, je m’en rapproche il est plus bas que moi quand je le vois se faire catapulter, le temps de le rejoindre, il est déjà 100M au dessus moi. Alors qu’a mon niveau j’essaye de rentrer dans l’ascenseur, je vois la voile quitter le thermique et s’éloigner en vallée, je ne comprend pas ce qu’il fait, peut être s’est fait il peur. Je me retrouve tout seul a enrouler ce puissant thermique qui me décale vers le Nord, je dépasse la Crete Nord du massif de St Genis avec une déconcertante facilité, et suis déjà en transition sur Ceusette, a partir de la, je suis en terrain inconnu mon seul vol dans le secteur a eu pour fin un poser au pied du massif de St Génis. J’entend ma radio crachoter des messages inaudibles, ah encore de la batterie… Ce nouveau massif m’impressionne pas par sa hauteur mais par ca nature même, il n’est que profonds sillons taillé en Nord/Sud alors que le massif s’étend d’ Est en Ouest, je ne sais pas par ou l’aborder, vu la nature du massif on peut penser que ca marche partout, je ne me pose pas plus de question, je choisi la combe qui me paraît la plus propice, raté ya rien… Je pensai reprendre du gaz ici, mais je suis toujours assez haut et je continue d’avancer sur l’interieur du massif. Je survole un plateau ou se trouve un petit lac plus à l’Est une montagne pointue recevant les brises de la vallée à l’Est et du plateau Ouest en part. J’ai perdu mes plafonds confortable et je rentre en mode « faut pas se louper », heureusement comme je l’espérai l’activité est la, je la sens, c’est un peu desorganisé, je tourne et je vire jusqu'à tenir quelque chose, me centre et me concentre et j’enroule, il me décale vers le Nord sur le petit relief avant Ceuze, il est de plus en plus fort tout en devenant de plus en plus confortable, je monte vite, un coup d’œil au vario me voila presque a 3200, j’aime ce thermique ! Avec ce nouveau plaf, je me permet d’aller directement sur Ceuze négligeant cet insignifiant petit relief loin sous mon cocon, ici les cums sont accrochés a 3500m en permanence, une vrai machine a thermique ce Céuze…
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 1/5/2015, 14:52

T'as pas le droit de t'arrêter en haut du thermique geek  tu le sais ça même si c'est minuit passé
Allez allez la suite la suite   ou on va faire un tas nous geek
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Francis Bourgogne le 2/5/2015, 09:09

lecture haletante, magnifique exploit en plus tu gardes le suspens! l'imagination prend le relais...

Francis Bourgogne

Nombre de messages : 113
Localisation : Nyons
Date d'inscription : 04/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 2/5/2015, 18:03

Merci du compliment Francis, mais j'ai envie de te dire que je publierai pas la suite sans que tu te sois remis au mémoire Sicilienne...
"Mon ami, mes clans mes frères, mes good felah,
no guitare sont des famas et nos basses font tremblez les bougnats,
quand dans la brume du petit matin
on entend se fritter les petits chanteurs du qutidiens.
Des affranchis, c'est tout reflechis..."
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  jmvdbk le 2/5/2015, 19:41

Vous rigolez, là tous les 2
Si vous ne vous remettez pas de suite au boulot, ça va chauffer sur les décos

On attends impatiemment la suite de vos récits.
avatar
jmvdbk
Administrateur

Nombre de messages : 6103
Localisation : Buis 06.51.22.98.27
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://la-berlue.fr/

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 2/5/2015, 22:42

Non mais à ce moment fallait pas commencer geek c'est du foutage de gueule
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 4/5/2015, 03:24

D’ici, pas de doute on voit bien Gap, j’aurai pu poser dans le coin déjà content, j’avais réussi un objectif de plus, mais évidement pas question d’envoyer du 3/6 depuis 3000 au dessus de Ceuze, faut pas déconner non plus ! La vrai question du moment est : JE VAIS OU ? Plus de nouvelle de personne, je suis seul, je repense au trace GPS regardé a la CFD, d’un coté pour aller sur Gap, c’est le petit relief a l’Est du pic de bure puis la traversée immense par le col Bayard pour pouvoir enchainer vers les aiguilles de Chabrières. D’accord je suis toujours a 3000 mais vu le Gap que j’ai devant moi, j’ai l’impression que c’est a 4000m mini qu’il faut être, et en face de moi pas moins que le bon gros pic de Bure, j’en suis loin et déjà il impressionne, alors oui je fais des 3/6, pas aussi large et vite que le planeur qui me rejoint (ils vont vraiment vite, on mérite bien notre surnom de méduse…), mais suffisament large pour prendre encore un peu de gaz, je dis un peu car malgré les conditions idéales, je n’arrive pas à monter au nuage. Je me décale plus au nord Est ou ça forme et déforme aussi mais n’y arrive toujours pas… La radio crachote, c’est Peter qui vient de se poser a Veyne, je l’informe fièrement que je suis sur Ceuze et que je me lance a l’assaut du pic de Bure (de toute façon c’était la que je voulais aller). Tout en transitant ca crachote a nouveau, c’est Jiji, je crois comprendre qu’il s’est posé a Céuze, je le fait répéter, je comprend toujours pas, tant pis il est temps de reprendre les commandes ça devrait recommencer a bouger. J’attaque la bête par la plus grande arrête situé entre Montmaur et la Roche des Arnauds, elle monte du creux de la vallée jusqu’au sommet ça monte gentiment, mais je m’attendais a bien plus fort, me voila un peu sous les crêtes, j’avance prudemment un bout d’aile dans le cirque rocailleux, il faut avouer que ces parois rocheuse et ces bon 500M de pierrier sont impressionnant, il reste ça et la des plaques de neige dans les zones d’ombres. En m’avançant je dérange un chamois qui se fait la malle, j’ai bien le temps de l’observer avant qu’il ne puisse se mettre a couvert. Vu la nature et l’exposition de cette combe, je m’attendais a me faire déboîter, mais pas de vrai thermique juste un thermodynamique pas désagréable mais pas des plus rassurant. Arrive depuis l’Est une voile puis une deuxième, ils sont plus bas et remonte par la crête que j’ai emprunté, mais plus vers la face Est, du moins en ai-je l’impression, je les observe de loin tout en m’engageant de plus en plus vers l’Ouest dans la combe, me disant que je vais forcement trouver quelque chose vu la topo. Je progresse par petite touche faisant des aller-retour jusqu'au prochain vallon, à la prochaine arrête mais toujours rien qui me permettrait de basculer de l’autre coté. J’étais en train de me demander s’il fallait que j’aille jusqu'à faire le tour coté Grand-ferant ou j’avais vu se former de joli petit cum, quand dans la dernière grosse combe je sens quelque chose, j’enroule, monte un peu en me rapprochant des paraboles immense juchées sur la crête, puis plus rien, tout en ré avançant je vois les deux voiles restées plus a l’Est tranquilou-bilou au plaf (je crois que je ne me suis pas assez avancé quand j’étais la bas) alors que depuis dix minutes je suis dans la combe la plus hot du coin, je comprend pas tout, de la « colère » je reprend le thermique et ce coup ci ne le lâche plus. Ca y est je surplombe à présent le sommet, tout en m’élevant je découvre un nouveau panorama ( mais en fait c’est quoi ces antennes, c’est vraiment gros, je savais pas qu’il y avait ça ici, on dirait une station météo, mais en fait je suis ou la, tient et ça la c’est un téléski, une station de ski ? c’est quoi cette station de ski , je la connais pas …)bon je reste concentré car c’est pas encore le moment de paumer le thermique… Je tiens mon nouveau record d’altitude, je suis à 3430m, ca paraît beaucoup comme ça mais en étant sur le pic de bure on a pas l’impression d’avoir un gaz énorme, il est temps de transiter vers ces 2 montagnes qui ferme le Dévoluy a l’Est dont je ne connais pas le nom. Les voiles qui sont resté sur le pilier Est y sont presque je me rend bien compte que j’ai perdu du temps en m’engageant dans le cirque, mais je n’ai aucun regret, le détour valait vraiment le coup. En dégradant comme un malade, je me demande toujours quel peut être cette station puis je vois 2 immeubles (mais c’est incroyable, il ressemble a ceux de Superdévoluy…).
Accélèré et tendu comme un string, je me demande quand est ce que le vario va cesser d’émettre ce son continu très désagréable, sans non plus me mettre dans le rouge j’arrive sur le relief et c’est reparti mon kiki, la je vais le faire court. Des crêtes comme ça, tu te poses pas de question, tu y vas, ya du nuage, tu pourrais aller jusqu’ en Suisse sans problème mais je m’arrête au niveau de l’Obiou à 3100m, prêt pour la transition suivante.
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 4/5/2015, 08:16

 quel panard t'as du prendre et tu me fais prendre geek
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  JiJi le 4/5/2015, 12:06

Je tente d'alimenter ce récit de quelques photos prises au tout début de ce vol d'anthologie...

https://www.dropbox.com/sc/o3m0cy43rtdwvwz/AADmllTLYiYHtiXQpZO6TNJUa
avatar
JiJi

Nombre de messages : 2294
Age : 43
Localisation : Montguers 0624622108
Date d'inscription : 18/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  jeanpierre le 4/5/2015, 14:04

Un vrai feuilleton comme on en trouvait dans les journaux à la fin du 19eme .
On tient notre Alexandre Dumas du parapente.
Encore, encore !!! bounce bounce

( Mais il faut pas que pendant ce temps notre Proust sicilen s'endorme sur son manuscrit....hein Francis?
avatar
jeanpierre

Nombre de messages : 1407
Age : 58
Localisation : Mirabel aux B 06 86 27 puis 45 81
Date d'inscription : 20/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 10/5/2015, 21:51

Ecrire ce vol me fait penser que même en cherchant bien, je n’ai jamais emprunter la route depuis la vallée du Champsaur jusqu’a Grenoble, et encore moins par les airs… Le Dévoluy ça je connais (même si je reconnais pas la station…), c’est encore « chez nous », le lac qui se trouve derrière c’est une surprise, et vue d’en haut c’est très beau, mais maintenant quel cheminement emprunter (Gap est dans le rétro, objectif suivant Grenoble ! non mais je rêve…). Le cap, c’est plein Nord et J’aimerai bien pouvoir passer d’un coup cette succession de moyennes montagnes et de gros avant relief sans réel appui, mais je dégrade sérieusement décalé par un Ouest déjà bien présent lui même renforcé par la brise de la vallée, le tout me pousse vers cette grosse combe en Ouest ou plutôt ce cirque taillé dans les Ecrins. En soi c’est pas pire, ça me fait faire un gros détour, j’ai de moins en moins froid aux mains et tient, la radio me cause, c’est Jiji annonçant qu’il est au lac du Sautet (le lac du Sautet ca me dit quelque chose), ca alors, je pensai qu’il s’était poser à Céuze. Juste avant Corps, il y a une montagne en Nord/Sud (la partie méridionale du cirque), Jiji est là, sous le vent de la montagne très bas avec une autre aile, ils se battent pour se refaire malheureusement ce sera sans succès, ça aurait été trop bon de se retrouver pour continuer le vol ensemble. Peu après avoir passé le lac je sens qu’il y a de quoi repousser l’échéance de l’atterrissage, j’enroule un bon thermique qui m’entraine toujours plus a l’Ouest, après m’être refait de plus de 600M, je reprend mon cap plein Nord pensant avoir repris assez de gaz pour pouvoir passer le prochain relief, et en toute logique m’appuyer tranquilou en Ouest sur la montagne suivante. Tout aurait du être simple mais j’avance perdant copieusement vitesse et hauteur, je comprend pas trop ce qui se passe mais ce qui est sur c’est que je suis en train de me faire gentiment massacré, merde mais ça passera pas, je rêve il y a pas 5 minutes on avait du bon Ouest et maintenant je suis sous le vent en Nord. En 5/7 je suis en mode survie, je rebrousse chemin ventre a terre, c’est de plus en plus turbulent, sur un relief me paraissant propice j’essaye d‘enrouler mais impossible ca brasse trop,.Ca va mal et je commence à repérer des atteros potentiels vers le lac tout en m’éloignant le plus vite possible de l’influence des brises du Nord. Dés que je reviens plus à l’intérieur du cirque et surtout une fois que franchi le vallon le séparant en deux parties, tout se calme c’est comme si j’avais passé la frontière d’un autre monde. La tension redescend d’un cran, le village de Corps sous mes pieds est très proche, les brises Ouest reprennent le dessus et commence à me remonter le long du relief, je sens que je suis tiré d’affaire. C’est du thermo dynamique, costaud mais efficace, au milieu de l’ascension, je suis à deux doigt de me faire avoir par cette mini combe qui barre la montagne de « l’Eton » en deux (maintenant je sais qu’elle s’appelle comme ça), je passe sous le thermique, sentant que je n’arriverai pas à le remonter je me précipite sur la suite relief pas très loin derrière, j’ai peur du rouleau mais ça passe sans me faire déglinguer. Aspirant a plus de tranquillité, j’espère qu’une fois au dessus du relief tout va se calmer… Je continue à remonter le relief comme un cheval au galop tenant la bride de mon artik comme celle d’un pur sang scandinave, déjà un bon quart d’heure de rodéo, j’ai plus du tout froid aux mains et je sens que j’entame sérieusement mes ressources. Tout en remontant la brise du nord se fait de plus en plus présente, tant pis pour Grenoble…
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 10/5/2015, 22:56

Moins cool cette partie on ressent bien ta préoccupation de doubler le Jiji
Merci
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 10/5/2015, 23:08

Ah?
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 20/5/2015, 15:33

A présent je suis au dessus de la crête, ca ne se calme pas pour autant mais je suis content de ne plus me sentir emprisonné dans ce cirque atomique, je continue d’enrouler décalant de plus en plus en Sud et suis finalement ni plus ni moins que dans le cirque d’a coté… Avec un 50km/h au compteur sans barreau, je pousse vers la crête suivante, cette même brise Nord qui m’a interdit l’accès aux portes de Grenoble m’ouvre en grand celles d’un retour sur Gap.
Je suis à 2700m mais encore une fois vue le décor on ne se sent pas a des hauteurs folles, j’essaye de me détendre un peu après cette séquence éprouvante, mais c’est toujours costaud pour pas dire chaud bouillant et il m’est difficile de lâcher les commandes. Je pense a Jiji dans la vallée, et si j‘allais le rejoindre on se boirait une bonne bière se racontant déja notre vol, mais bien conscient qu’un vol comme ça ne se représentera peut être pas avant un bon moment et qu’il me reste encore de l’énergie je décide de prolonger le vol. Le massif des Ecrins est allumé comme un sapin de noël, ca forme sur chaque relief. Dans un premier temps il suffit de longer le massif sur ses faces en Ouest jusqu’au Champsaur on avisera après, si besoin, rien ne m’empêche de tirer en vallée pour rejoindre Jiji plus loin sur la route de Gap.Le secteur est toujours mouvementé et, sans faire le plein je transite vent de cul sur le « banc du Peyron ». J’arrive au 2/3 du relief, pas besoin d’attendre la correspondance pour le sommet ca part direct et c’est sans arrêt jusqu'à 3000, cramponné aux commandes, pas question de t’endormir t’as même besoin de toutes tes ressources si tu veux pas te faire expulser violament du wagon.
Le Nord est toujours présent facilitant les transitions, j’arrive sans encombre au « Cuchon » croisant une Ice peak qui évolue un peu plus à l’Est dans le massif, on se salue comme des poissons dans un grand bocal et on continue notre route, plus loin sur notre fréquence club j’entend un pilote en radio, je comprend que c’est cette voile que j’ai en visuel plus au Sud, il me semble que c’est une des deux voiles que j’ai déjà croisé dans le Devoluy, occupé a « Cuchoné » je ne peux lui répondre dans l’immédiat. La combe derrière le Cuchon menant au pic Queyrel plus au sud me donnera mon meilleur plaf 3558m, A cette hauteur et malgré l’avant relief plus au loin j’ai une vue imprenable sur Gap et ses environs, le lac de serre-Ponçon se rapproche…
Avec Saint Michel des Chaillols a mes pieds, je m’avance pour transiter au dessus de la vallée du Champsaur, c’est pas vraiment de la petite transition mais je suis haut et je guette depuis un moment la voile que j’ai eu en radio faisant cette même transition beaucoup plus bas que moi, il donnait l’impression de partir en vallée, mais il a réussi a se refaire sur « la petite Autane » au dessus de St Leger les Mélèzes de l’autre coté de la vallée. Je transite au barreau partant de bien plus haut et un peu plus a l’Ouest que lui, j’avance et dégrade vite poussé par un Nord devenu plus léger disputé par des entrées Sud qui se font de plus en plus sentir (Ah c’est pratique ça) le tout baigné d’un Ouest soutenu. J’arrive sur l’arrête effilée en Ouest de « la petite Autane » je ne sais ou me placer, j’ai un versant à pic en Nord et un autre en Sud, il commence à se faire tard et je sens que petit à petit ça commence à baisser. J’ai perdu plus de 1000M dans la transition ce n’est pas le moment de se foirer alors que les sirènes du lac sont de plus en plus présente... Je sens que les appuis sont meilleurs en sud, je zone un moment essayant de négocier au mieux une remontée mais à cause du Nord toujours présent ça reste turbulent, j’aperçois l’autre voile se posant a mi pente, le décor ne m’inspire pas, c’est un signe, alors sans m’être refait je tente Ancelle un peu plus loin qui m’inspire plus confiance. J’arrive de plus en plus bas sur chaque relief. Je me place sur l’arrête de la montagne qui surplombe la station d’Ancelle me laissant remonter par un thermo dynamique déja plus doux, ca marche des 2 cotés de l’arrête avec l’Ouest comme moteur principal, la face septentrionale n’est pas très engageante et je me dirige sur l’arrête un peu plus au sud canalisant bien mieux l’Ouest, je reprend mon ascension jusqu’au sommet du « Piolit ». A nouveau à 2800m je me laisse glisser sur les crêtes menant aux aiguilles de Chabrières avec en face de moi Chorges le lac puis le Morgon comme décor. Je rève en un seul vol je me paye le survol des stations de ski du coin, mais l’envie de pisser commence à se faire de plus en plus présente…Ce dernier combat pour changer de vallée m’a fatigué, un coup de mou général se fait sentir et surtout un mal aux abdos a force de « gainer », j’avais jamais eu le temps de sentir ça auparavant et quand Didier m’en parlait au sujet des sellettes cocons sans plateaux je ne voyais pas vraiment ce qu’il voulait dire, maintenant je vois!
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 21/5/2015, 23:10

T'as mis du temps mais ça valait le coup cheers au plus c'est long ... geek
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 22/5/2015, 00:22

En fait j'ai deja tout écris depuis un moment...
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  jmvdbk le 22/5/2015, 07:28

En plus de nous avoir fait le plus beau vol du club,
Tu nous achèves en nous faisant le plus beau récit de ce forum.

Moi, je dis : "la grande classe !"




la suite ! la suite ! bounce
avatar
jmvdbk
Administrateur

Nombre de messages : 6103
Localisation : Buis 06.51.22.98.27
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://la-berlue.fr/

Revenir en haut Aller en bas

mdr Ce coup ci c'est la fin

Message  did82 le 22/5/2015, 10:32

Les aiguilles de Chabrières sous mes pieds, je pense au Morgon en face de moi me disant que ce serait énorme, mais tout bien réfléchi il y a peu de chance que j’y arrive, je choisi plus classique et surtout moins loin, le Mont Guillaume! Je trace la route sans chercher à prendre plus de gaz avant la transition, de toute façon vue l’état de mes abdos je n’arrive plus à enrouler me disant que si ca ne marche pas c’est vraiment pas un problème, le lac est toujours là. Est ce le fait de ne plus mettre réellement d’enjeu que tout me réussi ? A peine arrivé sur les pentes du Mont Guillaume, le vario commence à chanter je commence à tartiner de 8 de plus en plus large le Mont jusqu'à dépasser Guillaume d’une bonne tête, un nouveau panorama s’ouvre a moi en même temps que l’inexorable question « je vais ou maintenant ? »
Je n’ai pas vraiment conscience de l’heure qu’il est, ni depuis combien de temps je suis en l’air, mais je sais que ça fait un moment et que le soleil commence a être bas, le classique d’après ce que j’en connaît aurait été de traverser la large vallée pour s’accrocher au relief en Ouest, mais c’est loin et vu l’heure, ça sentait le posé à Embrun, Une fois arrivé en haut et chose que l’on ne voit pas de plus bas il y a une arrête qui continue en Nord/Ouest derrière le mont Guillaume, je la suis jusqu’au moment ou plus assez haut je dois m’eloigner avant de passer sous le vent, je lache la crête un peu bas et m’attend a me faire chahuter, mais il n’en est rien, le versant boisé est à l’ombre jusqu'en milieu de vallée, je pense qu’il génère une restitution qui est douce et agréable, je me meus paisiblement dans l’ombre du massif me rapprochant sans un bruit du relief suivant histoire de…
Il est barré à mi hauteur par l’ombre du Mont Guillaume et reçois encore un soleil bien travers sur sa partie supérieure, j’arrive légèrement au dessus de cette frontière. La vallée qui sépare les 2 reliefs est assez impressionnante, elle est étroite et très encaissé ! Je m’approche de la paroi prudemment, un aller/retour de reconnaissance je sens que ca marche encore un peu, je m’y attarde mais sans vraiment prendre de hauteur, mon envie de pisser me rappelant à l’ordre je continue ma route vers le fond de vallée que j’ai dans mon viseur depuis mon échappée du Mont Guillaume. Il est temps d’aller se poser, j’ai la vessie a marée haute et maintenant ce n’est pas que les abdos que je sens mais tout mon corps. Je me concentre sur cet attérissage, je suis fatigué et je sais que la brise va être forte, ça serait dommage après un vol comme celui la de rater mon attéro et encore plus de me faire mal. Arrivé encore assez haut sur Mont Dauphin ( je crois que j’aurai même pu remonter en dynamique le relief ensoleillé derrière moi et peut être continuer encore un peu…) je tourne tel un oiseau de proie repérant sa pitance. Les attéros potentiel ne manquent pas, mais je m’applique a en choisir un non loin de la route et dégagé de lignes électriques. La brise est effectivement forte, sans passer derrière mon attéro, je suis obligé de faire mon approche avec un barreau pour rester dans la parcelle que je me suis assigné, je ne le lâcherai que très progressivement a partir de deux mètres/sol profitant du petit gradient qui va bien.
Ca y’est me voilà à terre, j’affale la voile la met en boule et me dirige tel un automate sur un coté du champs abrité, je me désarnache au plus vite pour aller pisser, bois un coup et en coupant mon GPS je commence a réaliser, il est 19h20 et j’ai passé 7h30 en l’air…
La tête encore dans les nuages, je sors mon téléphone consulte mes messages, rappelle les Parapotes pour essayer d’organiser au mieux le retour. Il y a pas de doute c’est ma journée, Marco prend la route avec ma bagnole pour venir me chercher, le stop marche du feu de dieu et quelque voitures plus tard on se retrouve sans encombre au rond point de l’autoroute. A peine dans la voiture on se raconte déjà nos vols, malgré la fatigue la route passe vite et il est presque minuit quand on casse la croute à la maison.
Une fois que le vol est passé, je pourrai encore remplir des pages de ressenti, de sensation et de plan sur la comète, mais je vais la faire court.
C’EST QUAND LE PROCHAIN???


avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 22/5/2015, 11:01

Ben vivement ... comme ça nous aurons un encore plus beau récit
Merci en tout cas c'était superbe quel panard de te lire geek
Par contre pour Francisco c'est la panne sèche
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  did82 le 22/5/2015, 15:53

Bien content que ça t'es fait plaisir, j'en ai eu aussi beaucoup a l'écrire et en pensant justement a ceux a qui ca ferait plaisir...
avatar
did82

Nombre de messages : 1155
Age : 48
Localisation : mollans sur ouveze / 0610830565
Date d'inscription : 12/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Berchouet le 22/5/2015, 17:09

Bon en même temps faut pas exagérer je préférerai de loin que ce soit moi qui fasse des récits comme il fût un temps
avatar
Berchouet

Nombre de messages : 3231
Age : 61
Localisation : Courthezon (0six 49 45 drome 45)
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  marc le 22/5/2015, 19:07

Ben moi, je ne vole pas en ce moment, mais je marche.
En tout cas, ces récits formidables me donnent vraiment envie de décoller
Ce sera en juillet certainement
Je rejoins Robert, vivement un nouveau vol pour un récit passionnant
En résumé :

_________________
Carpe diem
avatar
marc
Administrateur

Nombre de messages : 2082
Age : 65
Localisation : Vaison la Romaine 0651235865 0490362024
Date d'inscription : 29/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  jeanpierre le 22/5/2015, 22:47

Merci Didier pour nous avoir fait partager ce beau vol.
Il est possible de mette ce récit en ligne avec ton vol sur la cfd. Ça te tenterait pas?
Tu serais pas le number one en km, mais en intérêt pour la description du vécu, tu serais le number one!
avatar
jeanpierre

Nombre de messages : 1407
Age : 58
Localisation : Mirabel aux B 06 86 27 puis 45 81
Date d'inscription : 20/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: mardi 21 Avril 2015 - Didier B. fait un vol de 148 km

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum