Menu *** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mdr Menu *** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade

Message  vinc le 8/8/2009, 16:29

Menu*** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade provençale.

Conseil de préparation : Ne pas y aller avec le dos de la cuiller, fiesta, panne elec et tutti quanti ; en quantité !

Entrée :

- Prendre une pincée de fatigue cumulée durant la semaine

- Ajouter une nuit à danser et à servir des bières pour le Rock on the l’Oule 2009.

- Qq petites heures de sommeil et un réveil dur dur à accepter.

- Une voiture sur la réserve avec une cuillère à soupe de gasoil dedans, le tout pour aller au déco le plus proche : Soubeyrand (sud) avec une balise annonçant nord.

- Enfin pour terminer la préparation du vol : ajouter 2 suspentes « A » cassées 5 jours avant, à refaire sur le déco avant de partir. Epissure quand tu nous tiens !

Prêt à servir Chaud Chaud mais déjà tard : 13h30 !
Objectif : «Ménager la carotte et le bâton» sans «faire chou blanc».


1er plat de résistance : Petit vol, pépère, sans calorie inutile.

- Prendre tous les thermiques mais ne jamais dépasser le +1 m/s jusqu’à Sederon, sans quoi, le plat monterait trop vite. Ajouter ces ascendances en grand nombre sur tout le parcours pour avaler plus rapidement les km.

- Faite monter le tout entre 1600 et 2200 m, alti max autorisée (R71), sans nuage de lait. Dommage mais ça le fait aussi.

- Une forte dérive en supplément gratuit allant dans la direction souhaitée ajoute une touche de douceur et enlève le goût parfois lourd à digérer du « reviens-y ».

2ème plat de résistance : idem avec sauce light

- Bien observer la batterie de son vario GPS redescendre complètement jusqu’à l’extinction de l’instrument.

- Pour cela attendre d’être au moins sur l’autoroute Bergiès - Sisteron à feu fort ! !

- Essayer de s’habituer à cette nouvelle sauce light qui prend vite… (au dépourvu) et nécessite de définir à la louche les ingrédients type R71 (NOTAM), conservateur puissant de souvenirs personnels mais pas de point CFD ! ! ! ! ! ! !

- Là un soupçon de réconfort dans cette cocote en ébullition, allégé de son. « Vinc, ici Niko, j’suis à 5 km à l’ouest de Sisteron, t’es en l’air ? » Yes, 60 km/h à la moulinette MLR, ca porte partout, …10 bornes, 10 mn ! « Temporise Niko, j’arrive ! » Nouveau nom de baptême pour Niko… « Monvario »

- En 3 coups de cuillère à pot, nous sommes 3, Niko, moi et mon coup de barre. Attention aux excès de la veille qui peuvent remonter en surface. Tête à la vapeur, laisser remonter la marinade des dernières 24h00. Arrêter à ce stade et faire reposer qq heures serait souhaitable mais pas vraiment possible. Solution temporaire : Evoluer qq minutes les yeux fermés sans remuer.

- 1ere transition avec le collègue mais vraisemblablement avec une vision tout à fait différente de ma recette à suivre. Bon je le suis, on ne va pas séparer son jaune de mon blanc tout de suite…

- Aï Aï Aï. Raccrochage de l’autre côté de la Durance, la recette part en déconfiture… terrine forestière engagée, face nord-ouest, pas de brise, le gaz faibli, le feu ralenti et l’ensemble est à peine frémissant.

- Se maintenir à niveau devient difficile sans verre doseur électronique et en absence de sens.

- 15mn plus tard, jeter l’éponge et faire reposer la patte ds une clairière, loin de tout à 70 bornes de mon départ.

- « Monvario » ressort doucement et repart 20mn plus tard pour la suite.

Pause : 1h30 de marche digestive avant le dessert.


Dessert :

- Pour le côté épicé : 3 mecs de 50 ans au bord d’un torrent, qui faisaient baignade « nature, sans huile », me proposent de me ramener à Sisteron. Bon ba… merci.

- Pour s’inscrire ds la logique du repas : consommer cul-sec en 2 appels la fin de la batterie du téléphone. Pour la suite, demandez un coup de main à un vendeur de fruit pas cool ; à un vacancier inquiet mais correct et enfin à une bourgeoise qui vous invitera dans sa cuisine, présentera ses filles et vous permettra d’appeler… ca sent la fin du repas.






Merci Seb pour la récup***au guide Michelin, Niko pour se bout de chemin rural ensemble et bravo, le padré pour le voyage au déco à 23h00.

Seb, j’ai aussi oublié mon mixeur d’ondes KENWOOD ds ta voiture…
Mais j’ai mi un deuxième vario ds mon cockpit !
geek

Pas une grande perf en soi pour une journée ultra fumante mais un vol au contexte vraiment ahurissant ! :vmotard:
avatar
vinc

Nombre de messages : 4885
Age : 36
Localisation : Pelonne 06 78 08 56 02
Date d'inscription : 06/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.baronnies-parapente.com

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: Menu *** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade

Message  Jean-Roger le 8/8/2009, 16:48

Excellent ce repas !!!!!:poulet: :poulet:


PM serait certainement intéressé.....

_________________
PDT ADB: L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour le miracle demandez au Bon dieu!!!
avatar
Jean-Roger
Administrateur

Nombre de messages : 4661
Localisation : Nyons 06.pastis/67/78/39 /04.75.26.41.03
Date d'inscription : 11/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: Menu *** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade

Message  jmvdbk le 8/8/2009, 16:58

vinc a écrit:Bon je le suis, on ne va pas séparer son jaune de mon blanc tout de suite…
Tout ton récit est mortellement drôle

un récit d'anthologie
Tu t'est fais gratter en km mais tu gagne par ta plume


je suis d'accord avec Jean-Roger le mail de la redac chef de PM est kdevos@hommell.com

_________________
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une
La berlue : l'étape des sportif et des rêveurs à Buis les Baronnies
avatar
jmvdbk
Administrateur

Nombre de messages : 6368
Localisation : Buis 06.51.22.98.27
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://la-berlue.fr/

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: Menu *** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade

Message  seb84 le 8/8/2009, 17:51

ça c fait aussi,
je n'ai pas votre talent pour narrer mes récits à toi et à Jean-marc mais la, c'est que du bon
PS: je mets la bouteille de rosé au frigot et je l'amène pour qu'on la boive tous ensemble avant ou aprés un vol, mais ça c'est toi qui verra Vinvin
Chusss
avatar
seb84

Nombre de messages : 919
Age : 41
Localisation : avignon 06 63 15 79 53
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://rouxsebastien84@hotmail.com

Revenir en haut Aller en bas

mdr Re: Menu *** : Le cross à l’arrache, le vrai, façon marinade

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum